lundi 27 avril 2020

Wolf en Patagonie par Solène et Charlotte

Solène et Charlotte le long du lac General Carera


(Avant notre confinement à Cochrane)

Par Solène, 4 jours de mon carnet de bord au Chili : Et pour commencer merci beaucoup à Mme Delpech notre ancienne maîtresse de cm1 et Mme Deguillen notre directrice de primaire  pour tous les message d’encouragement sur le livre d’or...

Mardi 11 février 2020.

Ce matin nous nous levons tôt pour pouvoir profiter du bon petit déjeuner que Papa à préparé : des œufs, du lard et des champignons. Nous pédalons dans le froid jusqu'au « port  » de la ville. Nous embarquons dans un ferry pour 4h30. Il y a une grande salle avec des canapés et un snack.

Nous arrivons à Caleta -Gonzalo. Le ciel est dégagé et il fait assez chaud. Nous voyons une côte assez raide en gravier. Nous nous engageons après plusieurs coup de klaxon et des encouragements. La route est complètement défoncée il y a des énorme cailloux qui nous font déraper et qui nous obligent à pousser les vélos dans les montée.

Ici quand nous sommes dans les montagnes et qu’il fait chaud (eh oui il peut faire chaud dans la Patagonie!!!) il y a les taons qui nous embêtent. Tu en a systématiquement 5 qui te tournent autour. C’ est un gros carnage…. Nous avons tous un bout de tissus à la main et nous essayons de les mettre KO, mais rien à faire il sont toujours là à nous empêcher d’ avancer… Élise dit: si c’est comme ça jusqu'à la fin de la Carretera Austral on rentre à la maison…Nous sommes tous d’accord de son avis!!!!!! Ça nous rend dingue… Octave s’amuse a les claquer il en a claqué 50, papa 20 , et le reste au moins 20 aussi, nous en claquons une centaine à la fin de la journée !!!!!

Cette journée était courte mais dure, très dur, très très dure même !!!.....Nous montons des pics très long et très durs encore plus avec les Taons …..Nous arrivons dans un lieu de bivouac au Lago Blanco. Nous montons les tentes puis allons nous doucher à l’eau gelée ….Nous allumons un feu et mangeons de la soupe et de la semoule. Quand nous nous apprêtons à ranger un gars vient nous dire « Nous sommes quatre et nous allions prendre le bus pour Chaiten mais nous l’avons manqué… et on a plus rien à manger, auriez vous quelque chose à manger pour quatre ??? ». Nous lui passons de la semoule, de la sauce tomate, des pommes et des gâteaux. Il nous demande combien ça coûte, nous lui disons qu’il n’y a pas de prix, c’est gratuit. Il répare en nous remerciant tout content ….

Nous allons faire la vaisselle et un autre gars sort des toilettes et nous demande les larmes au yeux « nous avons besoin d’aide est ce que vous avez une voiture pour deux car nous avons raté le bus pour Chaiten » Nous leurs disons non…. Mais nous leurs demandons si il ont quelques chose pour manger, boire et dormir…. Ils n’avait rien , juste un petit sac avec un thermos ...vide. Nous leurs apportons à eux aussi des cookies, des barres de cacahouète qui datent de Cuba, des pommes, des oranges, du tùron… Un peu plus tard nous voyons qu’ils ont très froid alors nous les invitons à boire un thé et à se réchauffer, manger ce que nous leurs avons donné au coin du feu..(apparemment ils avaient faim car ils ont tout mangé en moins d’un quart d’heure !!!. Ils devront prendre le prochain bus à 1h du mat. Nous allons nous coucher et nous les laissons se réchauffer au coin du feu.

Vendredi 21 février 2020.

Aujourd’hui Seulement 35 km en up and Down. Le paysage est magnifique. Aujourd’hui nous roulons encore avec Jean-Philippe un français cycliste qui voyage  six mois tout seul. C’est le troisième jour qu’il roule avec nous. Ce soir nous dormons en bivouac. Nous nous baignons dans le lac. Octave essaye de pêcher mais toujours rien…Nous décidons de nous mettre à table….et c’est à ce moment que nous voyons plein de poissons sauter.  Octave et moi allons donc repêcher dans l’esprit de ne rien ramener….Au bout du 20ème essai Octave fait son dernier lancé avant de me passer la canne...15 secondes plus tard il commence à crier «  Solène, Solène j’ai un poisson !!! ». Je ne le croyait pas. Et la on voit un énorme poisson surgir  de l’eau. Nous crions « on a un poisson » (au passage nous réveillons tout le monde), je vais les chercher toute excitée et quand on revient aider Octave pour sortir le poisson, il a déjà réussit à la sortir de l’eau. C’était une truite Fario de 45 cm. On enlève l’hameçon délicatement puis la remettons à l’eau car nous avons déjà mangé…dommage…nous l’aurons bien mangée.

Par Charlotte, 2 jours de mon carnet de bord.

Jeudi 20 février 2020

Départ dans le froid et le vent glacial, la piste est pourrie. Après quelques kilomètres de plat, une gigantesque montée nous attend, c’est la pire piste que nous avons eu depuis le début. C’est une montée en lacets qui ne se finit jamais. Les taons nous embêtent et nous piquent.  Après le col, nous trouvons un petit endroit où pique-niquer au bord de la route. Le paysage est magnifique car il y a des montagnes enneigées. Après le picnic nous faisons une grande descente puis retrouvons le goudron. Cinq km plus loin environ, on trouve un super lieu de bivouac où nous campons avec Jean-Philippe et passons une super soirée autour du feu …

Samedi 29 février 2020

La journée commence par une crevaison, puis 20 km de montée la vue est dégagée.
Après ces 20 premiers kilomètres de montée, nous entrons dans le parc national du Cerro Castillo et nous nous arrêtons pour pique-niquer, un belge en vélo s’invite à notre repas il est super gentil et nous faisons un bout de route ensemble.  Ce soir nous campons à côté d’une rivière magnifique mais aussi d’un panneau : interdit de camper et de faire du feu, mais comme on est des Français on campe et en fait du feu …


Wolf nous accompagne pour chercher du bois :




















--------------------------------
Cet article vous a plu ? Manifestez votre enthousiasme en participant à notre campagne de dons pour le Secours Catholique ici !Vous pouvez aussi nous laisser un message d'encouragement sur notre livre d'or ici !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour vos commentaires et vos encouragements !